Bonjour et bienvenue sur le blog, qui vient compléter le site Ecritures Colombines.

Ici, vous trouverez des témoignages ainsi que des textes écrits par des participant(e)s aux ateliers.

Bonne lecture !

Et bons commentaires si le coeur vous en dit ...

Art et écriture, les textes

Théodule Ribot, La tireuse de cartes
Le 30 mars 2019, à Colombes, un atelier d’écriture a eu lieu au musée d’Art et d’Histoire.

Voici quelques textes inspirés par des tableaux, dont celui de Théodule Ribot La Tireuse de cartes.

Pour lire les textes, c'est ICI

Drôme 2018 : Les gens dans l’enveloppe

Voici un premier texte: 
L'histoire de Pascale, par Bernard - De la ville à la campagne  

Vous souhaitez lire ce texte? C'est ICI 
et ci-dessous, c'est le préambule, rédigé par Bernard 

Les gens dans l’enveloppe, c’est le sujet proposé par Nadine Fontaine, notre coach, pour cinq jours de travail en atelier. L’idée est empruntée à l’écrivaine Isabelle Monnin, qui raconte son expérience dans un livre publié en 2015 
(Isabelle Monnin avec Alex Beaupain, Les gens dans l’enveloppe, Jean-Claude Lattès. 
Voir, par exemple : 
https://www.telerama.fr/livres/les-gens-dans-lenveloppe,131316.php) 

Précisément, la proposition de Nadine est organisée comme suit: 
- Chaque participant reçoit de Nadine un petit paquet de photos qui montrent des inconnus. 
- Chacun trie ses photos, choisit celles qui le touchent, nomme les personnages qu’il va mettre en scène et commence à écrire; l’idée directrice: raconter (inventer) une histoire de famille à partir des «gens sur la photo», dont nous ne savons rien; l’objectif (ambitieux): produire une nouvelle à peu près bouclée à la fin du stage. 

Bien entendu notre coach nous conseille et nous assiste mais c’est quand même une aventure. Nous sommes six stagiaires : deux sont débutants (et je suis l’un des deux), quatre sont des habituées (et ça se voit!). 

L’équipe 
Coach : Nadine Fontaine. 
Stagiaires : Fabienne, Gislhaine, Laeticia, Bernard, Brigitte, Chantal. 

Le travail est bien organisé: 
 - Chaque séance débute par l’énoncé d’une pratique d’écriture à mettre en œuvre (par exemple: dans quel type de situation il est bon d’écrire à la première personne (le personnage) ou à la troisième (le narrateur) ; établir une corrélation entre un (des) personnage(s) et leur environnement (maison, ville, village, région, autre lieux fréquentés); écrire un dialogue, etc. 
- Ensuite: le silence: chacun réfléchit, invente, écrit ce qu’il veut; c’est le cœur de l’atelier et c’est le plus difficile. 
- Enfin: le moment des échanges ; chacun lit son texte à voix haute et les autres participants donnent leur avis, discutent, aident l’auteur à corriger son travail; ici, le rôle du coach est déterminant mais les autres auteurs peuvent aussi apporter de bonnes idées. 
- Bonus (si temps disponible): la réécriture que l’on peut faire un peu le soir après les ateliers ou le lendemain en grignotant du temps dans l’atelier suivant. 
- Les journées sont de 6 h (3h le matin, autant l’après-midi). Approximativement: ½ heure pour le lancement de la séance, 1 heure ½ à 2 heures de lecture suivie d’échanges, 3 à 4 heures d’écriture. 
Au milieu du stage : 3 heures de détente bienvenue, une belle promenade ombragée au bord de la Drôme. 

Bilan personnel 
 - Une difficulté importante: inventer une histoire de famille, à partir de photos d’inconnus et en temps très limité. Pour Isabelle Monnin, trois ans se sont écoulés entre l’appropriation des photos et la publication du livre. Evidemment ce n’est pas tout à fait comparable. Inventer et écrire une histoire en 25 heures n’est pas simple mais évidemment, c’est un challenge amusant qu’il faut donc aborder sans se prendre trop au sérieux! Je pense aussi que c’est un bon entraînement et que c’est un exercice dans lequel on peut progresser (les anciennes m’ont paru plus efficaces que les nouveaux). 
- Pour le reste: sujet difficile mais passionnant justement parce que difficile, équipe sympathique (bons contacts), coach compréhensive, repas copieux, salle bien ventilée et… chaleur tolérable malgré la canicule! B.E. 

Remarque 
Pour l’essentiel, la nouvelle qui suit a été écrite en une trentaine d’heures mais elle a été corrigée, saisie, illustrée et mise en page après le stage.

Présentation de la saison 2017-2018

Samedi 17 juin

de 14h à 17h

Lieu :Salle de réunion de la bourse du travail 
(entrée par le 27, rue St Vincent - bâtiment sur la gauche après le parking - salle de réunion en RDC donnant sur la cour)

Venez nous rencontrer pour connaître nos propositions, nous faire part de vos attentes et souhaits.
Pour tout savoir sur nos ateliers et stages d'écriture - et de photographie.

Nadine Fontaine 
Emmanuel Mollia

Drôme 2016

Bientôt un nouveau stage d'été à Allex, dans la Drôme, mais en attendant un texte issu du stage précédent, l'un de ceux de Gislhaine: Le retour aux sources
Bonne lecture!

Atelier Haïkus «Les débuts de l’affiche»

Quatre participants, dont un enfant de 9 ans, ont relevé le défi: écrire des haïkus au sein du Musée d’Art et d’Histoire de Colombes
Les haïkus que les affiches leur ont inspirés sont ICI

Le stage ado 'Jeunes fictions'

Les textes issus de ce stage vont être mis en ligne, ils sont accessibles en cliquant ICI

Drôme 2015 - des textes

Je en jeu(x)
Le stage de cet été nous a permis de jouer avec la réalité : de vrais-faux portraits, des personnages au sexe indéterminé, des vies rêvées, des Je masqués…
Les participantes nous livrent quelques-uns de leurs textes.

Un par jour à partir de ce soir sur le blog-textes.
A suivre, donc :
- TGV surprise
- Un matin en Avignon
- Double face
- Zeta
- Je m'appelle Rémi
- Chère Léone
- ...

Ou l'ensemble des textes, ICI

Eté 2014

Parties sur les traces des mythes et légendes issus de cultures variées, cinq femmes ont, cet été à Allex, écrit des histoires s’inspirant de héros et héroïnes, de dieux et demi-dieux, de personnages fabuleux, de créatures extraordinaires: Mélusine, Penthésilée, Lancelot, le Golem, Orphée et Eurydice,… 

La légende du Golem a inspiré Christine et Luca, son petit démiurge. 
Allez lire, c'est ICI

Coup de cœur pour Le Sapeur

Une fois n’est pas coutume, un de mes textes a touché le cœur d’un jury:

Prix Coup de cœur pour Le Sapeur au premier concours d’Auffargis, ayant pour thème

«Gourmandise, gourmandises».

Quel beau sujet quand on aime la cuisine - parce qu'après tout, écrire comme on cuisine, ne serait-ce pas la recette...? 

La nouvelle a été publiée sur le blog-textes mais on peut également la lire sur le blog 'Les mots d'où' et sur le site de la bibliothèque d'Auffargis, ainsi que mes remerciements au jury.

Eté 2013

De nouveaux textes sur le blog-texte, à savourer avec l'été qui s'annonce enfin... 

Ca commence avec Souviens-toi - lisez-le et vous ne regarderez plus votre animal familier du même oeil... 
Ca continue avec A vos chaudrons! L'enfance, ça vous dit quoi, à vous? 


D'autres textes s'en vont au contraire, vivre leur vie ailleurs... c'est le cas du Bar des Anges, qui migre... Allez donc jeter un oeil sur place, pour voir ce dont il s'agit. 

Printemps des poètes 2012 : les textes

Enfances : c'est le thème du printemps des poètes 2012 - et le thème des textes pour lesquels un appel a été lancé début mars.
La publication a commencé sur le blog-textes, on les trouve tous ICI .
Bons clics et bonne lecture!

Lecture de vacances...

Qu’ils aient été écrits pour répondre à un concours ou à une proposition d’écriture en atelier, qu'ils nous amusent, nous émeuvent ou nous déconcertent, ces textes nous parlent d’adoption, d’attente, d’amour et de défaites...
D'un clic, tous les textes de l'été, mis en ligne lors des quelques jours à venir...
D'un autre, si c'est le thème qui vous intéresse, tous les textes adoption, déjà publiés et à venir.
Et si vous voulez lire ou relire tous les textes, c'est ici!

Voix de passage, la suite...

Les textes de Voix de passage vont être publiés tour à tour. De courts dialogues, écrits sur un coin de table, à la faveur d'une rencontre de hasard... Chaque texte est une surprise - pour les auteurs, qui ont joué le jeu, comme pour les auditeur du 8 mai. En ce qui concerne les lecteurs, à vous de juger...
Vous avez accès à l'ensemble des textes publiés en cliquant sur 

Lecture de printemps...

Un peu de lecture pour ceux et celles d'entre vous qui sont en vacances ou vont l'être: Ecritures Colombines vous offre deux nouveaux textes en ligne, qui mettent en cause le désir d'enfant, la filiation...
Pour lire ces textes, cliquez sur leur titre:
ou, si vous voulez obtenir les deux d'un coup, ici!
Bonne lecture!

Printemps des poètes 2011 - D'infinis paysages

Le 6 mars à 21h, un premier haïku en ligne, de Marie-Claude Antoinat, d'autres à venir... un par jour, voire deux... pendant une semaine... ou plus... à quand les suivants...?
Allez vite lire ceux qui sont en ligne - et si vous voulez que ça dure, postez le vôtre!

Lettre imaginaire

«Envoyez les plus belles lettres et les plus belles histoires de lettres qui peuplent vos archives ou votre imagination»
En 2009, la Poste lance un appel à lettres au grand public. 
«Douze ans après Paroles de poilus, la collection "Paroles de" va célébrer la parole écrite à travers la lettre: la lettre en tant que vecteur d’émotion, de transmission, de communication et d’expression du lien social. La lettre écrite sur du papier, puis glissée dans son enveloppe par son expéditeur et qui ne révèle qu’entre les mains de son destinataire toute la profondeur, toute la noblesse des émotions et des secrets qu’elle transmet.»

C’est pour répondre à cet appel que Catherine a écrit cette lettre imaginaire.

Atelier Adoption : la transmission

La transmission est au cœur de toutes les familles… et c’est ce sujet qui a été proposé lors de l’atelier d’écriture qu’ EFA-Drôme Ardèche a organisé pour son Carrefour du 12 décembre 2010.
Dans un premier temps, le parent, ou futur parent, a été invité à dresser la liste des petits riens, souvenirs et expériences qui ont marqué sa personnalité et sa vie: souvenir d’une plage, d’une ascension en montagne, d’un voyage en avion, d’un grand-père berger… Puis, il choisissait de nous «en dire plus» et écrivait un texte sur… le souvenir ou l’expérience de son choix.
Ensuite, place à la fiction pour certains, à la projection de toute façon, car il était demandé de «parler» de la place de l’enfant qui faisait, à un moment donné, une expérience similaire, mais forcément décalée – un peu ou beaucoup: une autre plage, la découverte de la montagne, un autre voyage en avion, l’amour des alpages…

Voici un exemple de ces deux expériences semblables mais pas tout à fait pareilles – par la mère puis la fille: J'ai six ans... 

Atelier Adoption "Il était une fois" - 2010

Deux très beaux textes d'une participante à l'atelier Il était une fois de l'année 2010, atelier par mails: 
Bons clics et bonne lecture! 

Atelier découverte - Enfants

Un peu de suspense?
Voici un texte issu de l'atelier découverte-enfants qui a eu lieu avant les vacances scolaires:

Le parapluie en or massif 

Il a été écrit par Louise (10 ans). 

Journée de la femme 2010

En réponse à la proposition d'écriture sur Mère Courage, les textes suivants, en ordre d'arrivée: - Dans cette ville qui ne peut pas sombrer, tout est à recommencer
- Mère Courage, de Valérie
- Mon ras-le-bol du 8 mars!, de Maya, qui nous fournit le lien vers un texte qu'elle a écrit l'an dernier

Pour lire un texte, cliquer sur son titre, pour les lire tous (sauf celui de Maya, qui est stocké sur un autre site), cliquer ICI.

L'immeuble hors les murs

Deux textes issus de l'atelier L'immeuble-2009.
La proposition d'écriture visait à faire se croiser les divers occupants et obligeait donc chaque auteur à s'approprier, le temps d'un texte, l'un ou l'autre des personnages de ses coatelieristes...

Ou tous les textes de L'immeuble-2009 en un clic.

Le jour où

En réponse à la proposition "Le jour où le mur est tombé, ...",
les textes suivants :
- Le jour où le mur tomba... (Odile Vassas)
- Les chaussures de Pavel (Nathalie Bolgert)
- Levée d'écrou (Christophe Mileschi)
- Témoignage (Véronique, de Berlin)
- Une pierre de moins (Laurence)
- Effondrements (Nadine)

Atelier découverte - adoption - Textes

Sur le thème "le regard des autres" a eu lieu un atelier-découverte, ouvert le 15 octobre et ayant donné lieu à échange de mails pendant plus d'un mois.
Les textes qui en sont issus ne sont pas tous partageables. Voici cependant deux fragments autobiographiques, que leur auteur a accepté de voir mettre en ligne, ainsi que trois fragments de fiction:
Bonne lecture!

Atelier "Mots en marge" - Texte

Atelier-Journée organisé à l'occasion de "Lire en fête" 12 octobre 2008 - annoncé sur le site ici
Proposition: Autoportrait imaginaire - texte: Claire

Atelier Adoption "Il était une fois..." - Textes

L'atelier "Il était une fois..." permet de mettre en mots les souvenirs de l'adoption. Bien que dans ce cadre l'écriture soit par définition autobiographique, les écrits produits n'utilisent pas tous la forme du récit, certaines propositions suggèrent aux auteurs de donner la parole à l'enfant ou de passer par la fiction.

Si l'adoption m'était contée ...

Ecrits dans le cadre de l'atelier Adoption "Il était une fois..." pour quatre d'entre eux, les textes suivants sont sans doute plus faciles que d'autres à partager, dans la mesure où ils revêtent la forme archétypale du récit qu'est le conte, autrement dit ne sont pas datés et racontent des histoires qui se passent dans des pays lointains et indéterminés... Quand on connaît les auteurs, on reconnait évidemment les protagonistes de chacun des contes qui suivent; quand on ne les connaît pas, on n'en apprécie peut-être que plus encore le caractère universel...
A vous, lecteurs et lectrices, de le dire...

Catherine, participante d'un atelier Adoption

J’ai toujours aimé écrire, et lorsque j’ai décidé de me lancer dans l’adoption, j’ai commencé à tenir un carnet de bord. Mais submergée par toutes les démarches administratives, je ne l’ai que très partiellement tenu.
Après l’arrivée de ma fille, je me suis assez rapidement rendu compte que les souvenirs s’estompaient, que la mémoire faisait un tri dans les diverses anecdotes et que je ne pourrai peut être pas fidèlement raconter à ma fille notre aventure. J’avais en plus à l’esprit que si jamais il m’arrivait quelque chose, ma fille n’aurait pas ce récit, comme elle n’a pas celui de sa naissance.
Alors j’ai ressenti l’urgence de lui écrire notre histoire, pour qu’elle sache comment j’étais arrivée à sa rencontre, ce que j’avais ressenti, vécu, ce que je savais, pourquoi et comment j’étais devenue sa maman.

L’atelier de Nadine m’a paru être un excellent moyen de me contraindre à l’écriture, je me suis inscrite en me disant qu’ainsi j’y consacrerai le temps nécessaire et ne me laisserai pas reprendre par le rythme effréné du quotidien. C’était au départ une façon de me discipliner pour écrire.

Mais cet atelier m’apporte bien plus. En premier lieu, le plaisir de l’écriture elle-même, du choix pertinent des mots, des angles choisis pour un récit, des thèmes abordés, j’ai ainsi pu faire «sauter» des verrous sur des aspects douloureux de mon parcours, les propositions de sujet permettant de contourner des difficultés pour raconter.

Ensuite, j’ai retrouvé une solidarité avec les membres de l’atelier qui ressemble à celle que l’on partage avec les parents en cours d’adoption notamment au sein des fora.
Nous sommes 5 mamans adoptantes et la confrontation de nos récits est passionnante, c’est souvent prétexte à des échanges très intéressants sur nos relations avec nos enfants, leur passé, leurs angoisses, sur des thèmes comme «comment dire le passé à nos enfants» ou «peut-on comprendre l’acte d’abandon de la mère bio, comment l’expliquer». Cet atelier est donc à la fois une formidable expérience de création par l’écriture, et un lieu d’échanges profonds autour d’un thème qui nous tient à cœur.

Il est dans la continuité du parcours vers l’enfant et je ne vous dirais qu’une chose «inscrivez-vous, vous ne le regretterez pas».

Catherine

Témoignages sur l'atelier Adoption par mails "Il était une fois..."

Atelier 2007-2008

- Je suis maman adoptive et membre du premier atelier par mail "Il était une fois". J'apprécie beaucoup le travail que nous obligent à faire les propositions de Nadine, toujours inattendues bien qu'on connaisse le sujet... Et j'apprécie beaucoup l'échange entre membres, la lecture des textes des autres, le partage.... Bref, une expérience très sympa!

- Les textes que chacun des membres de l'atelier restitue sont aussi inattendus que les propositions même si on pouvait s'attendre à certaines. Et en plus, les retours sur les textes enrichissent l'échange, permettent aussi de préciser. Tout cela révèle aussi certains aspects de la démarche d'adoption, certains disent ce que les autres auraient pu aussi dire ou bien au contraire parfois c'est différent.C'est bien un partage d'expériences semblables et différentes à la fois.

- Bonsoir
Je fais partie moi aussi de ce premier atelier par mail ... que du bonheur; celui d'écrire à partir des suggestions si fines et pertinentes de Nadine, celui de lire le texte des autres, toujours avec émotion, je n'aurai jamais pensé que nous puissions créer une telle connivence au sein de cet atelier virtuel, bref, une expérience à vivre.

- De Pologne: l'experience de cet atelier est tres enrichissante, et je redoute deja le moment où il se terminera! Merci Nadine!

Atelier Adoption - Textes

Remarque
Les ateliers Adoption conduisent à fournir un travail largement autobiographique qui donc, n'a généralement pas vocation à être publié sur ce blog. Le travail sur la fiction existe cependant aussi et n'est parfois pas moins intéressant pour les participants, quels qu'ils soient, postulants ou parents adoptifs. Les textes présentés ici relèvent de cette démarche.

Deux nouvelles sur l'adoption appréhendée par la fiction, de Lydie C. - extraits
La vie en noir et blanc
Le faire-part

Atelier EFA - Journée, décembre 2007 - des fragments sur "les mots des autres" et un texte de fiction écrit en partant de la mère de naissance
Fragments
Les yeux du père

Atelier "Mots en marge" - Texte

Atelier-Journée organisé à l'occasion de "Lire en fête"
20 octobre 2007 - annoncé sur le site ici

- Un texte de Jean-Marc Bellot, sur son blog. Et son témoignage par la même occasion...

Témoignage sur l'atelier "Mots en marge"

Atelier organisé à l'occasion de "Lire en fête"
20 octobre 2007 - annoncé sur le site ici

- Un témoignage de Jean-Marc Bellot, sur son blog. Et son texte par la même occasion...

Vous souhaitez commenter ?

Pas de problème, au contraire, vos commentaires sont les bienvenus!

Mode d'emploi
- Cliquer sur "commentaire(s)", en bas du message qui a retenu votre attention,
- une fenêtre s'ouvre, taper le commentaire sous "enregistrer le commentaire",
- taper les lettres qui apparaissent sous "vérification" (opération qui empêche des robots de publier des commentaires automatiques intempestifs),
- choisir une identité (penser à signer, d'un nom ou d'un pseudonyme, si vous cliquez sur "anonyme", ce sera plus sympa à la lecture),
- cliquer sur "publier".

Merci et à bientôt !